Publié le 27 Juillet 2016

Au revoir et merci overblog de m'avoir accueilli pendant tant d'années.

Désormais, c'est sur Facebook et sur mon site que les nouvelles seront distillées. Il n'y aura probablement pas autant d'humeur, bonne ou mauvaise, plus de nouvelles du Rallye Tapette, du jardin ou des grèves qui m'empêchent de circuler librement. La gestion des nombreux outils de communication devenait chronophage.

Voilà, je rentre dans le rang, je quitte sans regret les publicités qui polluaient ce blog.

Pour les nostalgiques, rassurez-vous, il sera encore possible de consulter les 1264 articles publiés depuis février 2009 et grossir les 201681 (!) visiteurs pour 511963 pages vues...

Au revoir et bonjour Facebook.

Ma page... 

@arnaudfréminet

Et comme je ne voulais pas vous laisser dans la plus profonde détresse, la petite surprise du jour est le lancement officiel de mon nouveau site internet. Jouez tambours et trompettes !

www.arnaud-freminet.com

Au revoir Overblog

Salut et merci pour tout !

Rédigé par Billebaude

Publié le 8 Janvier 2016

C'est vrai, c'est un peu capilotracté, comme dirait Isabelle, ma maître ès huile de Haute-Savoie,

d'autant plus que je vous l'ai déjà servi il n'y a pas si longtemps.

Cet après-midi, j'étais au bouleau.

Ouaf, ouaf, ouaf, s'exclame Gin ma chienne fidèle

qui n'en peut plus de mes jeux de mots forestiers

et qui m'avait vu venir avec mes gros cabots.

Bon, passons aux faits qui vous intéresseront peut-hêtre (ouaf, ouaf...)

Je décompose, sympa, non ?

Et en plus vous allez voir l'outil !

 

Une histoire d'arbre
Une histoire d'arbre
Une histoire d'arbre
Une histoire d'arbre
Une histoire d'arbre

Le cerf au bouleau, comme moi,

Craie Conté 32x22

Salut, j'vais boire un coup

Rédigé par Billebaude

Publié le 7 Janvier 2016

... pour une journée, ne vous méprenez pas !

Les chênes d'Orléans ressemblent à ceux de Rambouillet,

la pluie mouille de la même façon,

les tenues des veneurs sont très très proches,

ça tombe bien, j'ai plein de peinture rouge.

 

 

 

 

Changement de forêt...
Changement de forêt...
Changement de forêt...

Et comme on dit dans toutes les forêts de vènerie,

un cerf qui n'est pas pris est un cerf qui va resservir.

 

Allez, salut, j'ai plein de boulot.

Publié le 2 Janvier 2016

Je n'ai pas passé une bonne journée,

un truc m'a déplu.

ça faisait longtemps...

Ne cherchez pas, cette aquarelle n'a rien à voir avec mon propos du dessus

Bonne année 2016

Publié le 6 Novembre 2015

Oyez, oyez, les amis,

après une longue absence,

j'ai enfin retrouvé mon clavier pour vous écrire ces quelques mots.

 

Mon CDD avec l'organisateur du  salon des artistes animaliers

a été renouvelé une cinquième fois !

 

Pour ceux qui s'y sont déjà rendus, ce sera à l'hippodrome d'Auteuil et

exactement au même emplacement.

Salon d'Auteuil 2015

Mais comme on n'a rien sans rien,

Pour vous y rendre, je sais, c'est un peu contraignant mais il faut vous y inscrire quand même...

Allez un effort !

 

 

Désolé pour toute la pollution publicitaire qui apparaît maintenant sur mon blog !

Publié le 14 Août 2015

C'est vrai, je suis plus occupé par mes pinceaux que par ce clavier qui nous sert de lien. Pour vous le prouver, voilà, étape par étape, un grand hêtre des pentes du Haut Beaussart en forêt de Rambouillet. Lui, je l'ai vu. En revanche, le cerf à la grande ramure similaire à l'arbre, il a bien dû passer par là, un jour, en mon absence. Dommage. Bon, j'en ai rêvé, je l'ai peint et avec beaucoup d'autres tableaux à l'aquarelle, à la gouache et probablement à l'huile, si ça veut bien sécher, vous pourrez l'apprécier à Montfort l'Amaury à la fin du mois de septembre.

Une grande exposition en préparartion...

Je me fais rare !
Je me fais rare !
Je me fais rare !
Je me fais rare !

Le hêtre du Haut-Beaussart - Gouache 59x39

 

Bon, allez, salut,

pendant qu'y'en a qui bronzouillent,

y'en a qui turbinent !

Publié le 11 Juin 2015

J'essaie désespérément d'aligner des lettres sur cet espace vide qu'on appelle écran. Les mots ne me viennent pas. Mon regard s'abandonne au delà des murs, des arbres et du ciel, dans un silence pesant mais en fait, apaisant. Et toujours cet écran qui continue à me regarder bêtement sans me donner la moindre étincelle. Heureusement un pigeon ramier roucoule, me réveille et 'tain, qu'est ce que je vais vous écrire ?

Ça doit être ça l'angoisse de la page blanche !

Chose étrange, jamais mes crayons et mes pinceaux ne me font ce coup là.

Voilà ce que je viens de commettre :

Un cerf et un autre cerf...

 

 

Le club des cinq
Le club des cinq

Encore un cerf et puis non, je vous en mets deux...

 

Le club des cinq
Le club des cinq

Tiens, (étonnement), pas possible, (interrogation), un cerf... !

Le club des cinq

Ben, ça fait cinq ! 

On les appelera le club des cinq

et je les unirai dans le même encadrement pour le meilleur et... pour le meilleur.

 

Salut, j'ai une idée à peindre

Publié le 8 Juin 2015

80 ans dans 5 jours

L'évennement de cette fin de printemps est immanquablement

l'anniversaire du Musée de la Vènerie de Senlis.

80 ans, ce n'est pas rien ! 

Outre des merveilles anciennes qui ont bâti l'histoire de la vènerie,

vous pourrez découvrir les œuvres d'artistes qui y contribueront peu-être un jour.

Blandine Touzard, Patrice Bac, Matthieu Sordot et ma pomme.

C'est pas de la gnognotte !

Je ne vous parle même pas des sonneurs, des équipages, de mon amie Axelle

et des photographes qui animeront cette journée.

En fait si, je vais vous en parler.

Et puis non, c'est bien ces parlottes, mais vous attendez certainement de belles images qui vous feront annuler le merveilleux mariage auquel vous comptiez vous rendre ou le prochain très grand match de la très grande équipe de France de football à ne pas louper... Pour Roland Garros, pas d'excuses, c'est fini.

Voilà enfin ce que vous attendiez

.

.

.

.

.

.

.

 

80 ans dans 5 jours
80 ans dans 5 jours
80 ans dans 5 jours
80 ans dans 5 jours
80 ans dans 5 jours

Mais c'est tout flou !

C'est normal, c'est la distance.

Vous êtes encore trop loin de Senlis.

 

Alors à samedi...

Publié le 28 Mai 2015

Hello (de Lu), je suis de retour avec des crobards. En avril, un petit coin de la Couarde,

en forêt de Rambouillet, m'avait inspiré.

Eh bien mes périgrinations m'y ont à nouveau emmené. Tout a poussé.

Les crobards, c'est du bouleau !

Un petit tour dans un autre coin, coincoin,

une grand mare à canard d'où les canards partirent. Evidemment...

Les crobards, c'est du bouleau !

Tiens, elle a quitté son mon fauteuil.

 

Bon, après avoir vu décoller tous les canards, prendre l'eau une couleuvre à collier 

et chasser martin, le pêcheur pas l'âne,

j'ai fourbi mes crayons zet pinceaux pour pocher dans mon carnet ces pochades. 

Je vous les délivre ici.

Les crobards, c'est du bouleau !
Les crobards, c'est du bouleau !
Les crobards, c'est du bouleau !

C'était du boulot !

Salut, je vais dézinguer la mouche qui bourdonne.

A ce sujet, ne devrait-on pas plutôt dire qu'elle mouchonne ?